Partagez | 
 

 Alucard, un démon incarné.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alucard Hellsing

avatar


Statut au sein de l'Ombrae
Race.: Vampire
Rang.: Ancien Comte
Xp.:
20/200  (20/200)

MessageSujet: Alucard, un démon incarné.   Jeu 4 Oct - 20:38

BackGround Alucard
Un lieu inerte.




Dans un des mondes brillants, un lieu était plutôt étrange. Il était surtout vide, sans vie. Digne d'être un des lieux provenant de l'enfer, qui pouvait bien vivre la dedans ? Un Manoir de cet ampleur déserté...du moins c'est ce que l'on croyait.
Ce que les personnes vivantes ignoraient, c'était que ce lieu appartenait à quelqu'un encore présent mais quelque peu différent de nature.
Un Comte étant encore ici, en ces lieux ,et reposait toujours entre ces murs, qui était-il ? Personne ne le savait exactement hormis des légendes le décrivant.
Il était décrit comme grand, une chevelure très sombre étant tout l'inverse de ses yeux qui étaient d'un rouge-orangé très flagrant dans l'obscurité.
Rien que son regard pesant sur les personnes les faisaient fuir, d’où l'histoire qu'aucuns êtres ne l'a réellement vu. Il avait un sourire tout aussi effrayant selon les rumeurs. Un large sourire ne dévoilant pas des dents normales mais des crocs blancs de toute part de sa bouche.
Ces légendes ont été fondées par des êtres morts actuellement, qui l'auraient soit-disant aperçu entrain de rôder dans la forêt aux alentours de ce Manoir. En cette année il devrait également être mort ce Comte, il ne peut pas vivre éternellement.
Pour cela un petit groupe de jeunes a décidé de s'aventurer dans ces lieux maudits pour éclaircir ces fameuses légendes.



A la chasse aux démons.

Ce petit groupe de jeunes était composé de Cinq personnes, deux femmes et trois hommes, il étaient actuellement présent dans l'allée menant à ce Manoir.


Alice : Vous êtes sur les amis d'y aller ? Cela ne me dit rien qui vaille cet endroit...*frissonnante*

Alain : Allons allons, maintenant que nous sommes là tu ne vas pas faire demi-tour tout de même ! Pas vrai les gars ?!



L'autre femmes et les deux hommes n'étaient pas tout aussi rassurés qu'Alain mais gardaient tout de même une certaine confiance en eux, ce qui n'était pas le cas d'Alice.
Ils s'avançaient donc progressivement passant les grilles ferrailleuses et grinçante du fait de leur anciennetés, ce qu'un des membres fit remarquer.


Jack : Punaise comment veux-tu être discret avec des portes de ce type là ! Ces portes qui grincent et s'entendent à des kilomètres à la ronde !


Nicolas : Et toi tais toi t'es toujours entrain de râler à la moindre occasion..*soupirant*, tu ferais une alarme vivante rien qu'à toi seul. Au moins dans un sens c'est rassurant ça prouve au moins que ce n'est pas entretenu malgré les rumeurs comme quoi ce fameux comte vivrait encore tient !


Sarah : Bon les garçons vous avez pas fini vos histoires, on arrive devant l'entrée, alors faites-vous discrets..


En effet, comme le disait Sarah, ils se trouvèrent très rapidement devant l'entrée à force de se chamailler. On pouvait sentir une tension dans leur groupe qui n'était pas à négliger.
Les portes du Manoir étaient gravées chacune d'une croix antichrist, ce qui ne rassurait pas le moins du monde ce petit groupe de jeunes.



Jack : Euhh..les gars c'est bien ce que je crois ce signe ? *Peu rassuré*




Nicolas se mit à pousser les portes pour pouvoir entrer, elles n'étaient pas fermées. Cette entrée donnait dans un immense Hall peu réchauffé. Mais une autre chose d'autant plus inquiétante, était qu'il y avait toujours des torches d'allumées pour éclairer les salles. Cinq précisément, ce qui ne mettait point en confiance l'ensemble du groupe qui restait pourtant soudé. Silencieux, ils avançaient avec prudence dans ce Manoir inconnu de tous.


Alice : On dirait une tombe géante.. *Chuchota-t-elle*

Alain et Nicolas se mirent à pouffer soudainement.

Nicolas : T'as raison si ça se trouve cela sera la tienne d'ici peu *tout sourire*

Alain : Il a pas tort tu sais !

Alice : Vous êtes cons ou quoi ! C'est pas marrant du tout !


Les deux garçons se mirent à rire soudainement mais se fut de courte durée, Jack les calmèrent rapidement avec Sarah en leur obstruant la bouche avec leurs mains.


Sarah & Jack : Taisez-vous.. vous n'entendez pas comment cela résonne ici ! Vous voulez réveiller les morts ou quoi ?



Alain et Nicolas calmèrent très rapidement leur joie, qui pris rapidement place à l'angoisse peu après les paroles des deux. Car ils avaient peut être réveillé quelqu'un ou quelque chose dans ce Manoir.
Il était composé de deux étages et un sous-sol, des bruits étranges émanaient du sous-sol, résonnant dans tout le Manoir, rendant donc la localisation exacte de ces râles impossibles.

Tout en chuchotant.



Sarah : Bon sang...qu'est ce que c'est que cela, voila vous avez encore fait des conneries vous deux à rire comme des tordus.

Alice : C'est le Comte ! Il existe vraiment ! *Tout tremblante*

Alain : Mais non arrête c'est juste des animaux ça ne peut pas être vrai cette histoire, cela ferait plus de cinq cent ans qu'il vivrait alors, c'est complètement absurde.



Jack et Nicolas restèrent silencieux quant à eux, écoutant attentivement d’où pouvait provenir ces bruits.


"Séparons-nous." Annonça Jack.



Tous étaient stupéfaits par cette proposition mais personne ne disait non car la curiosité les démangeaient tous.


Jack : Je vais avec Alice, Alain Sarah et Nicolas vous allez ensemble, nous partons à l'est vous à l'ouest, rendez-vous dans le Hall central dans deux heures.



Le groupe se séparait alors en deux, de chaque côtés du Manoir, s'aventurant doucement dans chaque recoins pour y découvrir quoi que ce soit qui pourrait les aider. Une heure passait et les Râles ne se firent plus entendre depuis, un groupe sur deux était rassuré que cela ne se produise plus.
Celui de Jack et Alice était le moins en confiance que ces râles se soient stoppés, le Manoir était si grand qu'il était impossible de compter sur les autres pour une aide quelconque, ils entrèrent tout deux dans une grande salle à manger.



Jack : Bon sang..elle est immense cette pièce ! Il devait accueillir un grand nombre de personnes en son temps..

Alice : Je veux bien le croire en voyant ceci, avançons un peu plus pour voir si il peut y avoir quoi que ce soit d'intéressant.

Jack : Tu as raison allons-y.




Ils avancèrent alors plus profondément dans la pièce. Quant à l'autre groupe, ils étaient un peu en avance sur l'heure et retournaient déjà en direction du Hall central, y arrivant progressivement. L'air étant toujours aussi glacial qu'à leur arrivée, mais la pièce avait subitement changée. Le sol était gravé à son tour comme par magie d'une croix antichrist, et sur cette croix était placée dans le sol les cinq torches qui étaient autrefois placées sur les murs.


Sarah : C'est quoi ce délire !?

Alain : Quelqu'un nous fait une mauvaise blague, je sens bien Jack et Alice.

Sarah : C'est pas leurs genre de faire ces trucs là, encore moins dessiner ce genre d'emblème.

Alain : Ouais mais non je suis sûr qu'ils ont prévu leurs trucs.

Nicolas quant à lui n'était pas fixé sur la croix mais sur les torches, il fit cette réflexion à son groupe.

Nicolas : Moi il y a autre chose qui me tracasse, ces torches.

Sarah & Alain : Hé bah ?

Nicolas : Vous n'avez pas remarqué ?

Alain : Tu as raison...elle sont aux nombres de cinq.

Sarah : Oui et donc ? ... Oh bon sang..c'est nous que ces torches représentent..

Nicolas : Exact. Quelqu'un autre que nous est ici et compte s'amuser avec nous..


Tous les trois étaient à présent sûrs que quelque chose se tramait, en revanche les deux autres...
Revenons-en à eux.



Jack : Bon je pense qu'on a récupéré suffisamment de preuves retournons au Hall central les autres doivent déjà y être.

Alice : Oui bonne idée, chaque secondes que je passe ici me rassure de moins en moins...



En retournant sur leur pas, la fameuse porte par laquelle ils étaient passés avait disparue. Mais pas seulement, le temps qu'ils se retournent pour voir ce qu'il se passait la pièce en elle-même changea subitement. Des statues étaient présente de part et d'autre de la pièce, chacune représentant un démon particulier et au fond de la salle, en tant que place centrale, l'image du Comte, probablement...


Alice : C-c-c'est pas vrai..j'hallucine là ?! Dit moi que tu vois la même chose que moi là j't'en prie Jack dit le moi..

Jack : Je vois la même chose, comment la salle en l'espace d'une seconde et sans un bruit a-t-elle pu changer totalement ? Et cette image là bas ou plutôt statue, ne serait-ce pas la fameuse description du Comte ? Propriétaire de ces lieux ?

Alice : *Tétanisée*



La statue du comte sous leurs yeux terrifiés se volatilisa, quelques secondes après, celle-ci se retrouva derrière eux mais ils ne le savaient pas encore...
Les trois autres ne savaient pas ce qu'il se produisait du côté de Jack et Alice.



Alain : Ils sont long bon sang...

Jack & Alice : AAAAAHHHHHHHH !





Après ce hurlement résonnant dans tout le Manoir un grand silence survint. Une des cinq torches s'éteignit, ce que le groupe ne manquait pas de remarquer. Quelques secondes après Alice débarqua dans le Hall central ensanglantée et essoufflée, les yeux terrifiés, les pupilles dilatées, incapable de parler.


Alice : Le-le-le-le...le..COMTEEEEEE !



A peine ayant finie de prononcer ces mots, qu'une main vint la transpercer au thorax. Empoignant son cœur et le maintenant, un symbole sur le dos de la main s'illuminant, celle-ci étant vêtue d'un gant blanc. Des yeux apparurent derrière le corps devenant inerte peu à peu d'Alice, ces yeux étaient d'un Rouge vif, tel la description.
Un sourire se dessina peu à peu jusqu'à ce que les crocs de celui-ci viennent se planter dans la gorge d'Alice la vidant du sang restant.



Alain : Bon dieu c'est pas vrai il-il existe, c'est un cauchemar, un humain ne peut vivre autant d'années !



Sarah et Nicolas se mirent à courir en direction des portes du Manoir qui se refermèrent aussitôt devant leur nez. Ils se retournèrent et virent le cadavre d'Alice tomber peu à peu, la torche la représentant s'est donc éteinte à son tour. Ils avaient vu juste par rapport au nombre de torches et du nombre de personnes vivantes dans ce Manoir.


Sarah : Mais qui êtes-vous ! Pourquoi faites-vous tous cela !



Un rire démoniaque émanait du Hall quand le Comte apparut en haut des escaliers, souriant de plus belle accompagné de ses yeux luminescents.


. . . : hmhmhmhmhm, haaaaaa hahahahaha, tu es bien curieuse pour une femme plutôt effrayée, pourquoi je fais tout cela ? Pour me nourrir évidemment, et qui suis-je ? Allons tu as du entendre mon nom dans les légendes non ? Je vous entends en parler non-stop depuis que vous êtes ici, à chercher la moindre preuve.

Sarah : *D'une voix tremblante* j'i-j'ignore votre nom.

Alucard : Mon nom est Alucard, je suis le propriétaire de ces lieux depuis des lustres, hm. Mais qu'importe puisque vous allez emporter ce nom avec vous dans l'au delà. *Claquant des doigts*


Après le claquement de doigt d'Alucard, les cadavres d'Alice et Jack revenaient à la vie, devenant alors des Goules aux services d'Alucard. Mais pas qu'eux, il y avait aussi un bon nombre de cadavres, à vrai dire tout ceux qui ont pu passer sous la dent d'Alucard.


Alucard : Vos amis vont s'occuper de vous, vous m'appartiendrez à votre tour et irez répandre le chaos pour moi hahahahaha.



Ni une, ni deux, les Goules se jetèrent sur les pauvres jeunes les déchiquetant un à un, avant de se transformer à leur tour. Alucard se fit un plaisir à la vue de ce massacre sur ces personnes n'ayant rien demandé.

Depuis ce jour plus personnes n'essaya d'entrer dans ce Manoir, plus personne sauf une seule d'une ambition à la limite du Fanatisme.




Le choc des Titans.




En effet, seul un être est venu pour le combattre, le père Alexander Anderson, l'ennemi de toujours d'Alucard.
Celui-ci se rendit donc au Manoir sans plus attendre, la vie d'Alucard avait durée assez longtemps disait-il, mais qu'en est-il de la sienne ?
Il est quasiment tout aussi ancien que lui grâce aux technologies de régénérations qui ont été développées.
Ce jour fut marqué comme le choc des titans, voila pourquoi.



Anderson : ALUCARD ! Je sais que tu es ici montre-toi !

Alucard : Anderson...cela fait longtemps dit moi, tu es venu prendre ta revanche encore ?

Anderson : Tout à fait mon ennemi de toujours.



Anderson sortit deux baïonnettes en argent bénies pour affronter Alucard. Il se jeta sans attendre sur lui d'un bond assuré.
Le combat était donc engagé entre ces deux monstres, un combat qui pourrait très bien finir comme tous les autres, interminable.
Chacun régénérant les blessures subies, contre attaquant toujours plus fort et de manière toujours plus subtile, aucuns avantages pour l'un des deux.
Des heures passèrent sans qu'ils s'arrêtent dévastant encore plus ce Manoir mais à quoi bon ? Celui-ci changeant d'environnement toujours quand bon lui semble.
Les deux hommes se retrouvèrent face à face.



Alucard : Dit moi Anderson, il serait peut être temps de mettre un terme à cette bataille non ?

Anderson : Absolument d'accord, finissons-en une bonne fois pour toute, AAAAAAMMMMEEEENNNNN !



Les deux se ruèrent l'un sur l'autre, Baïonnettes et Main en avant quand un choc violent se fit entendre.
La main d'Alucard ayant transpercée le coeur d'Anderson et inversement, la Baïonnettes ayant transpercée le coeur d'Alucard.



Alucard : *Souriant* On dirait que..c'est une égalité encore..*toussotant*

Anderson : Hmm..*soufflant* malheureusement je le crois oui..



Les deux corps s'effondrèrent au sol, les deux souriant malgré les circonstances.


Alucard : On va encore devoir remettre ça...dans un autre monde.

Anderson : *Rigolant légèrement* A très bientôt.. Amen.


Le corps d'Anderson devenant inerte mais changeant de forme, de texture, se détruisant peu à peu, quant à celui d'Alucard, se volatilisant peu à peu en Ombre et Chauves souris. Ou pouvaient-ils bien se trouver à nouveau tous les deux ? Ou se retrouveraient-ils ? Ces éternels Rivaux n'attendaient que cela.


Un nouvel objectif dans un nouveau monde.




Après ma mort, car oui Alucard n'est autre que moi-même, je me retrouvais alors dans un monde totalement inconnu : l'ombrae.
Mais quelque chose me disais que cela me plairait ici, que l'amusement ne faisait que commencer. J'avais un but principal qui était de retrouver Anderson dans ce monde. Ce but principal était accompagné de pleins de petits objectifs secondaires ne pouvant que favoriser le premier objectif : me donner un nouveau nom en ce monde. Me faire connaitre et apporter la terreur dans une zone, pour y amener Alexander Anderson, et remettre à nouveau ce combat en jeu.

Ceci est mon Histoire
Revenir en haut Aller en bas
Nalysa

avatar

Hobby : Chasser en meute
Vie antérieure : Vient d'un monde brillant où elle a rencontré Jawell.

Statut au sein de l'Ombrae
Race.: Lycan
Rang.: Chef de meute
Xp.:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Alucard, un démon incarné.   Ven 5 Oct - 8:57

[HRP] Bon BG, on sent que des efforts ont été faits. Surtout pense à ne pas lui mettre un statut trop élevé ou équivalent à Jawell. Sauf si tu veux être tué, réanimer, tuer et re-tuer. Envoie moi par mp, 3 pouvoirs et 3 faiblesses ! [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
 

Alucard, un démon incarné.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'Alucard
» Alucard [fini]
» Crypte d'Alucard
» Alucard Soker
» Capacité D'Alucard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ombrae Victum In :: 
 :: La stèle
-