Partagez | 
 

 Ja'al - Jessadienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ja'al

avatar


Statut au sein de l'Ombrae
Race.: Cornue
Rang.: Bourinne
Xp.:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Ja'al - Jessadienne   Jeu 17 Jan - 22:24

Prénom : Ja'al

Nom : Inconnu

Age : Vingt-cinq ans.

Race : Jessadienne

Description physique : Légèrement plus grande que la moyenne, elle possède une silhouette svelte, élancée. Néanmoins, il ne faut pas se laisser prendre au piège de ses frêles épaules : Ja'al détient une musculature certaine. On raconte aussi que ses jambes, à cause, ou grâce à ses multiples courses dans les forêts, sont aussi dures que la pierre. Son visage, fin, d'où émerge ses yeux verts, est encadré par ses cheveux brun foncé. Deux épaisses cornes ornent sa tête.

Caractère : Ja'al est le contraire de la définition même de Jessadien. Atteint d'un fort besoin de se démarquer, et malgré son éducation, elle fait tout le contraire de ce qu'on pourrait attendre d'eux. Elle n'a rien de chaleureuse. Elle n'a rien de pacifiste. Laissant bien souvent apparaître sur ses traits un air blasé, elle n'en demeure pas moins des plus violentes, toujours pour respecter ce désir de distinction. Pourtant, ce même désir la force souvent à revenir sur ses décisions, lorsqu'elle pense trop se rapprocher du mode de pensée de ses congénères, ce qui la rend parfois facile à berner. Attention, néanmoins, car un coup de corne en pleine face est le prix à payer pour ceux qui échouent dans cette tentative...

Aime : Ja'al aime tout ce qui ne lui rappelle pas sa tribu. C'est à dire, dans les grandes lignes, la violence, l'alcool, et tout ce qui semble pouvoir la faire paraître dégénérer pour une Jessadienne : les tavernes infectes, la guerre: si tout cela se déroule dans une ambiance des moins pudiques, elle apprécie encore plus

Aime pas : Elle déteste toute forme hiérarchie, sauf celle de la plus forte. Elle n'apprécie pas non plus son apparence.

BG :

Rapport du sergent A.E.Aiklin, à l'intention du capitaine R.S.Lorane.
Objet : rapport quant à la prisonnière 21
En date du 13 m. de l'année X


Monsieur, suite à votre ordre du 02 m. de l'année X, voici les informations que nous avons pu receuillir au sujet de la prisonnière 21.

Ja'al est une Jessadienne. Née en Ombrae, elle a passé la majorité de son enfance dans sa tribu. Elle a reçu une éducation des plus stricts : l'enfant débordant d'énergie, on a tenté de canaliser son énergie dès son plus jeune âge. Acquérant rapidement les affres du langage et de l'écriture, elle se révéla néanmoins être une immense déception pour ses parents. En effet, hormis pour la guérison, la fillette semblait ne maîtriser aucun pouvoir particulier, propre à ceux de sa race. Bien que les preuves sont légères, on peut affirmer à ce jour qu'elle était une Jessadienne comme les autres, mais que, d'un naturel passionné, elle préférait réaliser les choses de ses propres mains, pour en savourer le résultat. Ne s'étant jamais entraînée à maîtriser ses dons naturels, on suppose qu'à l'heure actuelle, la possibilité de les réveiller est quasiment nulle...

Incomprise, on la laissa pourtant en paix lorsqu'on songea qu'elle n'avait sans doute aucun don, à part celui de soigner. Mise à l'écart des autres, elle fuyait les quolibets et les moqueries en rêvant de ce qu'y pouvait se trouvait au-delà de l'enceinte du camp, créant une véritable carapace autour d'elle. De nombreuses fois, sa tribu avait recueilli des guerriers blessés, qu'elle avait eu l’occasion de soigner. C'est en les écoutant déliré à propos de combats et de femmes qu'un premier portrait du monde se dessina à ses yeux. Un monde qui était loin de la paix qu'elle connaissait : un monde de guerre, de combat, impitoyable, mais surtout, bondé de promesses, pour ceux qui avait le courage et la force de tenir une épée. Alors elle rêva. De ça. Elle était bien jeune encore, mais elle se voyait déjà, sur le champ de bataille, triomphant de tous ceux qui avaient eu un jour l'audace de se moquer d'elle, ou de ses parents, qui n'avait pu élever une Jessadienne si " anormale ". Patauger dans le sang en beuglant. C'était d'abord une simple idée. Elle ne savait pas encore à quel point cette image aller devenir réelle...

C'est à l'âge de dix ans qu'elle toucha la première fois à une épée. Ce bout d'acier, si beau, envoûtant, et pourtant si terrible. Un énième guerrier, baignant de sang, qu'ils avaient recueilli dans une ancienne bâtisse en ruine. Affalé sur une fontaine, il manquait un œil à celui-ci. Personne n'avait remarqué l'arme. C'est en revenant sur les lieux pour récupérer les affaires de l'homme qu'elle l'avait trouvé. Personne ne sait encore ce qui se déroula, toutefois, elle rapporta seulement la lance de l'homme, affirmant n'avoir rien trouvé d'autre. On raconte que l'homme, âgé et barbu, l'aurait contemplé un instant, comme s'il avait conscience de ce mensonge, avant d'affirmer n'avoir jamais eu d'autres armes...

Ja'al revint souvent près de la fontaine. S'escrimant avec la vieille arme contre des ennemis invisibles, elle en vint bientôt à passer le plus clair de son temps. C'est à treize ans qu'on la surprit pour la première fois, en train de faire tourner l'épée autour d'elle : les longues heures, à supporter le poids de l'acier, avaient déjà commencé à développer ses muscles.

Personne ne connaît la teneur de la discussion qu'elle eue avec le membre de sa tribu qui l'avait découverte. Toujours est-il qu'on retrouva celui-ci deux jours plus tard, à moitié dévoré par les vers, alors qu'on cherchait la jeune fille disparue et celui parti à sa recherche. Les témoins racontent qu'il avait été sauvagement tailladé à l'arme blanche. On ne retrouva jamais la fille...

La suite de l'histoire de Ja'al est, de l'avis de tous, des plus mystérieuses. Seul un témoignage de ceux l'ayant connu à l'époque permet d'en connaître quelques brides.

Après le premier meurtre de sa vie, la fillette a complètement disparu. Il semble qu'elle ait néanmoins eut une vie des plus banales. Recueilli par une bande de mercenaires, c'est probablement l'un d'eux, particulièrement expérimenté, qui l'a formé au maniement des armes. Hypothèse, mais qui peut se vérifier par les pertes que nous avons subies lorsque l'ordre a été donner de l'appréhender (veuillez prendre connaissance du document ci-joint pour connaître les noms des braves qui nous ont quittés).

Ja'al a, semble-t-il, aussi adopter leurs modes de vie, en témoigne les lieux où sa présence fut notée (champ de bataille, bien entendu, mais plus communément tavernes, et même bordel. Notons que pour ce dernier, nul ne sait si elle fut cliente ou bien employée.) mais aussi son langage. Je me permets de citer ses derniers propos à ce jour : " Je vais t'arracher les couilles, fils de pute, et te les faire bouffer.".

La sentence devrait être prononcée à la fin de la prochaine semaine qui vient.




Rapport du sergent A.E.Aiklin, à l'intention du capitaine R.S.Lorane.
Objet : Nouveau cas de violence chez la prisonnière 21
En date du 16 m. de l'année X


Tentative d'évasion de la prisonnière 21. Après s'en être violemment pris à ses gardiens (l'un d'eux est définitivement défiguré, l'autre est encore en état grave) en se servant de ses cornes, la prisonnière numéro 21 (dénommé Ja'al), a réussi à fuir les barreaux du cachot où elle était retenue. Elle a était rattrapée alors qu'elle tentait de quitter la ville.

Le verdict a été prononcé en avance, à cause de cet accès de violence : la Jessadienne portant le nom de Ja'al sera exécuté le 20 m. de l'année X.




Rapport du sergent A.E.Aiklin, à l'intention du capitaine R.S.Lorane.
Objet : rapport quant à la prisonnière 21
En date du 19 m. de l'année X


Suite à votre ordre en date du 19 m. de l'année X, prenant effet immédiatement, la prisonnière 21, du nom de Ja'al, a était libérée, et ses effets lui ont était restituée (hormis ses armes, qui iront soutenir l'effort de guerre de Notre Prince.).

Selon la procédure habituelle, son dossier sera supprimé au bout de cent un ans, sauf ordre contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Nalysa

avatar

Hobby : Chasser en meute
Vie antérieure : Vient d'un monde brillant où elle a rencontré Jawell.

Statut au sein de l'Ombrae
Race.: Lycan
Rang.: Chef de meute
Xp.:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Ja'al - Jessadienne   Ven 18 Jan - 11:14

Nalysa était affairée à son nouveau bureau. On lui avait fabriqué un meuble en bois doux car elle vaquait de plus en plus aux affaires de son mari. Ces affaires semblaient occupé son esprit torturé semble-t-il.
Lorsque le gros dossier attérit avec lourdeur sur le bois, ses cheveux virevoltèrent légèrement. On avait là, un cas intéressant semblait-il.. Nalysa sourit rapidement à la goule qui avait lâcher le tas de paperasse avec autant de délicatesse qu'un boucher.
C'était diverses rapports, témoignages. Une âme souillée par la violence, et certainement malléable à souhait.


- "Fort intéressant. Notre première Jessadienne bourrinne. "

Nalysa savait qu'elle ne serait pas des plus facile à contrôler. Aussi, la convoquer au palais provoquerait bien trop de dégâts.. collatéraux. Elle pensa à la superbe vasque en forme de crâne que Jawell adorait, un souvenir de ses voyages.
Elle pris son plumier, la main tenant sa joue dans un mouvement pensif.
Comment approché cette bête ? Était-elle capable de diplomatie ?
La lycan se remémora avec délice, ce qu'elle même était capable de faire à quiconque était en travers de son chemin.
Elle raya une phrase sur son parchemin. Non, la voie frontale ne serait pas la meilleure.
En pleine réflexion, elle laissa glisser ses yeux sur les dossiers volumineux de son bureau. " Ronova " écrit sur un papier la tira de ses pensées.
Nalysa feuilleta rapidement les faibles informations qu'il y avait sur elle. Malléable, manipulable, et avec un sens farouche de la justice... Muette.
Elle sourit. Rapprochée par un but commun, ces deux femmes pourraient certainement apprendre à se connaitre rapidement, ou s'entretuer.
Fière de son petit jeu, l'excitation de l'expérience faisait vibrer ses veines.
Quoi qu'ils arriveraient, ces deux jeunes guerrières ne seraient plus seules, ou alors ressortirait de ce combat, changée à jamais.
Nalysa griffonna quelques choses sur un papier qu'elle glissa à une goule. L'aventure allait être palpitante.
Revenir en haut Aller en bas
 

Ja'al - Jessadienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ombrae Victum In :: 
 :: La stèle
-