Partagez | 
 

 La chasse en meute ou l'art de tuer en petit comité. [Nalysa, Jildoras, Rin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nalysa

avatar

Hobby : Chasser en meute
Vie antérieure : Vient d'un monde brillant où elle a rencontré Jawell.

Statut au sein de l'Ombrae
Race.: Lycan
Rang.: Chef de meute
Xp.:
0/200  (0/200)

MessageSujet: La chasse en meute ou l'art de tuer en petit comité. [Nalysa, Jildoras, Rin]   Jeu 18 Avr - 10:14

La nuit était profonde. L'humidité et la fraicheur se dégageait des feuilles dans une brume épaisse. La lune timide, ne permettait pas de voir plus qu'un brouillard à couper au couteau dans une foret. Le moment idéal.
Où se cacher ailleurs que dans les ombres ? Où attendre le bon moment pour trancher la gorge de sa victime? Où sentir les ondes de peurs ? Où s'en délecter ?

La traque était un moment de partage, de stratégie, et de course effrénée. Repérer, traquer, tuer.
C'était le meilleur instant. La poursuite de la victime, et exalter sous sa peur, sa panique. La faire retrancher dans ces dernières forces, jusqu’à ce qu'elle s'épuise, et se plante face à la mort. Peu en Ombrae l'avait fait. Ces foutus lapins ne connaissait pas la fierté, ils courraient jusqu’à ce que leurs pattes ne répondent plus. Mais il était une autre histoire pour les humains. Peu avait l'audace de s'aventurer dans les bois lorsque la lune n'était pas à son apogée. Mais lorsque ça arrivait, il fallait marquer l’événement.

Les loups garous étaient respectés, reconnus, et craints en partie grâce aux légendes. Ils ne tenaient qu'à eux de modifier le court de l'histoire avec une mise à mort sanglante, impressionnante, qui marquerait les esprits. Tel était leur devoir, tel était leur protection. Comment se protéger autrement qu'en effrayant la population ?
C'était une sorte de rituel. Tout les siècles, les loups garous devaient faire preuve d'ingéniosité pour tuer, pour paniquer la population, et les dissuader de toutes attaques frontales.

Cette nuit était la bonne. L'un des maires d'un village humain recherchait des champignons qui lui avait-on dit, redonnait jeunesse. C'était une sorcière, une lycan déguisée, qui lui avait indiqué cette foret, et d'attendre que la brume soit la plus épaisse. Non, bien sur qu'il ne craindrait rien, les loups garous n'allaient pas de ce coté, voyons. Et ils sont beaucoup moins fort que ce que l'on raconte. Ils craignent le feu dit-on. Le maire s'était donc aventuré, une torche à la main dans la foret où il tournait depuis quelques heures maintenant. Il se perdait, inexorablement, chaque recoin ressemblant à l'autre, chaque tronc d'arbre lui semblant familier. Il était temps.

Une louve blanche s’ébrouait doucement à l'orée de la foret. Elle semblait attendre quelqu'un. Certainement ses compagnons de meute. Les yeux brillants d'excitation, elle trépignait d'impatience. C'était l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Jildoras Dianwei

avatar

Hobby : l'observation

Statut au sein de l'Ombrae
Race.: Lycan
Rang.: Sergidé
Xp.:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: La chasse en meute ou l'art de tuer en petit comité. [Nalysa, Jildoras, Rin]   Jeu 18 Avr - 12:32

Jildoras sous l'apparence d'un loup noir tacheté de gris se déplaçait dans l'obscurité de la nuit. Le temps était idéal pour une chasse. Celui-ci leur permettait de pouvoir faire monter la pression à leurs proies jusqu'à ce que la folie les prenne, c'était un spectacle amusant qui augmentait l'excitation de la traque. Mais le moment ou l'on enfonce ses crocs dans la chair et entendre les râlements de douleur de la victime amènent du plaisir. Puis la joie de voir leur regard passait de la peur au désespoir d'une mort certaine ne peut être décrite, c'est juste un pur délice. Et ce n'est que lorsque sa proie arbore un regard vitreux, qui signifie que son âme a été détruite par la peur et la douleur que l'on peut l'achever, car il n'y aura plus de réaction de sa part. Une fois celle-ci morte il aimait arracher la tête et la laisser intacte afin que toutes les créatures qui découvriraient les restes puissent voir l'expression de terreur qu'elle avait lors de sa fin.

Jildoras était excité, jusqu'à aujourd'hui il n'avait jamais chassé en meute. Partager un moment d'extase devait apporter encore plus de plaisir qu'une chasse en solitaire et permettre bien plus de technique pour faire de ce moment un jeu encore plus distrayant.

Cela ne faisait pas longtemps qu'il était en Ombrae et encore moins sur le territoire des lycans, dans sa nouvelle famille. En se rendant à son point de rendez-vous il essayait de s'imprégner de toutes les odeurs qui l'entouraient, bien sûr l'odeur qui se démarquait le plus était celle de Nalysa. Elle était différente des autres lycan et semblait plus forte ce qui lui permettant de se diriger vers elle sans se perdre. Il se déplaçait de manière discrète en essayant de faire le moins de bruit possible pour éviter d'éveiller la forêt ce qui pourrait révéler la présence d'un prédateur dans les alentours.

Après quelque minute il arriva au point de rendez-vous il se mit face sa cheffe il avait un regard qui semblait montrer sa joie. Sa queue était relevée et s'agitait de droite à gauche d'excitation. Il baissa la tête en rabattant ses oreilles vers l'arrière en signe de respect puis il alla se placer à sa gauche. Il attendait avec impatience son signal annonçant le début de la traque.
Revenir en haut Aller en bas
 

La chasse en meute ou l'art de tuer en petit comité. [Nalysa, Jildoras, Rin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'union fait la force - Chasse en meute de Kohinoor
» [ Chasse en meute ] Remplir son estomac... et celui des autres
» Chasse perdue : Cara frost et qui veut tuer du loup
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ombrae Victum In :: 
 :: La forêt
-